Page d'accueil du site - Navigation principale - Début du contenu principal - Plan du site - Rechercher sur le site

Apprendre à lire

L’apprentissage de la lecture, pour la majorité des élèves, peut être rapide et facile, à condition de respecter un certain nombre de principes. Le premier est de s'accorder au rythme des enfants et de ne jamais passer aux stades suivants si les précédents ne sont pas solidement acquis. Le second principe est de distinguer clairement les deux étapes successsives de l’apprentissage:

a) le déchiffrage (comprendre et appliquer le principe alphabétique) suivi de l’apprentissage des irrégularités les plus courantes (plus ou moins nécessaire selon la langue);

b) la lecture à proprement parler, qui implique des stratégies complexes qu’ils faut spécifiquement entraîner.

Apprendre à écrire

Même à l’ère du tout informatique, le développement d’une belle écriture déliée reste un objectif important. Par ailleurs, écrire des résumés et des informations importantes à la main permet de mieux les mémoriser. Enfin, c’est en écrivant beaucoup que l’on mémorise l’orthographe des mots et que l’on apprend l’orthographe grammaticale. Nous évitons donc les textes à trous et les fiches toutes faites et nous encourageons les élèves à écrire aussi souvent que possible dans leurs cahiers.

Apprendre à calculer

Nous faisons la différence entre l’arithmétique et les mathématiques. L’arithmétique est utilitaire: c’est ce qui concerne les calculs élémentaires utiles à la vie pratique, les tables de livrets, les « tables de 10 et de 20 » - tout ce qu’il faut apprendre par cœur et exercer. En mathématiques en revanche, on aborde le monde des nombres et des formes et ses lois propres. On découvre qu’il existe de nombres constants, comme Pi grâce auquel on peut calculer la circonférence de tous les cercles; des séries de nombres, comme les nombres de Fibonacci qui déterminent l’enroulement de l’escargot.

Pour en apprendre plus sur le programme actuel